Test: Saints Row

Saints Row est enfin de retour avec ce reboot de la série. Un relooking sympa, un nouveau préquel, des dingueries en perspective… Mais est-ce le cas ? Mérite-t-il le détour ou au contraire faut-il le fuir ?

Je suis beau comme un camion

Saints Row, le fameux jeu comparé à GTA alors qu’ils n’ont rien à voir. Oui, il est bel et bien de retour dans une nouvelle formule. Le jeu est sorti le 23 Août 2022 sur Pc (Epic Games store), Playstation 4/5 et Xbox One/Series. Deep Silver est toujours au commande et nous permet de prendre place dans une nouvelle histoire et ville.
Durant les premières secondes, la peur est présente. La cinématique est faite avec le moteur du jeu ( comme les autres Saints Row ) mais c’est pas fou niveau visuel. Une fois le prologue fait, on se rend compte que le jeu est beau, coloré et lumineux, malheureusement pas partout/tout le temps.
Parlons un peu de la personnalisation, vous serez servis ! Il y a énormément de vêtements, visuels d’armes et de véhicules. Vous aurez aussi la possibilité durant le prologue de créer votre personnage comme vous le souhaitez. Vous pourrez même choisir un peu plus tard à quoi ressembleront les membres du gang. Je vais malgré tout pointer du doigt un énorme défaut, vous ne pourrez pas personnaliser votre QG et encore moins l’améliorer vous-même. Le tout se fait à la fin de 2 missions spécifiques et c’est tout. Dommage…

Regardez comment j’ai tout cassé

Niveau gameplay, c’est fun, décalé et ça EXPLOSE ! La maitrise du personnage se fait facilement. On comprend rapidement comment taper du méchant avec le sourire. Vous aurez la possibilité de choisir vos compétences et vos atouts tout au long de l’aventure. Il y a un système de niveau très basique mais qui n’enlève rien au plaisir de jeu. En fait, il est un subtil mélange entre le 2 et le 3. C’est un poil plus sérieux mais ça reste décalé comme le 3.

Pour ce qui est de la gestion du gang, vous aurez des entreprises à créer. Vous devrez faire pour chacune d’entre elles un certain nombre de missions qui lui sont liées, mais aussi vous devrez supprimer les menaces de sa région pour faire croitre les revenus. Vous aurez aussi le retour de 2 quêtes secondaires très appréciées du 3 : Chaos et Fraude à l’assurance.

Ajoutez à tout ça, les points découvertes et les quêtes secondaires. Oui, les missions d’entreprises sont différentes des secondaires. Il y en a pour tous les goûts. Mais je vous laisse la joie de les découvrir vous-même.

C’est marrant hein ?

Parlons maintenant de l’histoire. Le scénario principal est relativement court. Il permet surtout de faire progresser le QG et le gang, tout en offrant une histoire intéressante et décalée. Il est accompagné par des missions d’allégeance. Ces quêtes seront toutes drôles et seront focalisées sur un ami de votre personnage. Ce fût un énorme plaisir de faire les quêtes des poussiéreux.

Je n’ai pas encore parler des musiques… Elles sont GENIALES ! Vous voulez des radios pour tous les styles ? Eh bien c’est le cas. Mention spéciale pour la radio metal, Nuclear Blast avec des groupes de fou comme Slayer ! Ils ont pensés à nous ! Ce qui n’était pas le cas pour GTA ! Pour ce qui est de l’ambiance globale, elle est très réussie. Les sons des voitures que l’on peut modifier, les armes, le vent, les tempêtes… Bref ça sonne bien en plus d’être beau mais ne vous attendez pas à une voix VF malheureusement, tout est en VOST.

Rien n’est parfait

Oui tous les jeux ont des défauts. Le premier est principal défaut, les scripts… Ils ont au moins 15 ans. Vous souhaitez faire une mission où on vole un camion ? Il n’y a personne ? Une fois poser dans le camion, vous aurez 2 voitures police à 5 mètres derrière vous. Ils sont forts ces romains ! Vous pesterez sur certaines missions qui vous OBLIGENT à avoir 2 voitures à vos trousses. Vous pouvez les détruire bien sûr mais d’autres pop instantanément derrière vous.

Le deuxième défaut n’est autre que la physique. Elle est très bien faite pour vous, mais pas pour les poursuivants. Je m’explique : vous allez être poursuivi pour une raison X et vous décidez d’envoyer une voiture ennemie dans une autre voiture… Vous aurez la magnifique surprise de voir qu’elle ne ralentira même pas car la voiture PNJ c’est du papier à ce moment-là… UNIQUEMENT pour vos ennemis bien sûr. Si vous faites la même chose au même moment, vous allez être stoppé net.

Dernier point, les bugs sont nombreux. Alors je m’explique : la version presse était ULTRA buguée. Mais un patch day one en règle une très grande partie. Malheureusement, certains sont encore là. Le bug des couleurs de vêtements qui s’enlèvent quand on regarde les articles d’un magasin ou encore la perte pure et dure des armes équipées. C’est moins drôle de s’en apercevoir quand on est en mission.

Conclusion

Saints Row est un excellent jeu qui a su se renouveler. Il propose de super idées, un humour décalé, des missions fun et il vous occupera un long moment. Le titre vaut clairement le détour malgré les défauts. Scripts, Physique et gestion du QG sont les plus frustrants. Une VF serait la bienvenue mais ne gêne en rien l’immersion. A vous les heures de rire et d’explosions à la Mickael Bay !

J’aimeJ’aime pas
Les missionsLes scripts
La personnalisationLa physique
L’humour décaléLe manque de gestion
du QG
Les graphismes
La prise en main

NOTE: 16/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :