Chronique d’un boomer aigri : Le Vieil anneau

Après la fin d’une saga, d’une pléthore de livres, certains écrivains ont peur de tombé dans les limbes de l’oubli…

Quand un univers de dark fantasy dévoile son lore par de légères bribes dissimulées dans des écrits et de l’interprétation libre à chacun, il est normal de vouloir s’unir à un maître de la plume.

Un chevalier de l’encre qui publient des romans à la chaîne avec un univers très détaillé.

Un mélange parfaitement cohérent pour garder l’essence du principe de narration de cette dernière.

Cependant un des époux à pris l’argent du ménage et à balancer ce vieil anneau….

Un peu de Kaamelott et puis s’en va

Balancer deux trois références au mythe de la légende Arthurienne mérite-t-il d’en faire une affaire de communication importante ?

Une saga, déjà culte, a-t-elle vraiment besoin de ce genre de feignant ?

Hidetaka Miyazaki a donc décidé pour son nouvel opus de demander au génie de Game of Thrones, avec un nom digne d’un méchant de l’armée du ruban rouge, de participer à la fête.

R.R Martins rejoint donc l’équipe en qualité d’écrivain pour ce nouvel opus.

Un ajout mineur dans la narration qui gardera son identité d’antan… ( au moins on a eu un dlc : écrivain R.R MARTINS, gratuit pour une fois )

PC MASTER LAG RACE

Une fois n’est pas coutume, sortons un titre sur les consoles de salon qui sera plus stable que la version PC.

Conscient même du problème, avec une mise à jour corrective déjà prête n’attendant plus que les derniers tests, pourquoi Bandai-Namco n’a pas retardé la sortie d’un jeu d’une petite semaine pour avoir la meilleure expérience possible ?

Aucun argument n’ira en faveur des pigeons clients de cette dernière…

Nous retrouvons donc une version dont la technique est plus que douteuse sur PC ( moyennant certaines manipulations personnelles pour corriger LEUR CONNERIE )….

Technique dépassée, openworld très vivant mais visuellement digne de la génération précédente seront de rigueur pour s’emparer du trône.

Cependant les saga de From Software ont toujours été défaillante sur ces points mais la direction artistique et musicale venaient sublimer le tout..

C’est le cas également ici, le design des créatures, l’ambiance musicale tout est tellement bien soigné qu’on oublie vite les problèmes précédents… ( à part les lags, car contre certains boss merci !!!! ). Autant dire que From Software a su bien broder son tapis rouge pour masquer la tâche de vinasse sur le parquet.

Accessibilité ne rime pas forcement avec facilité ( à part en phonétique )

Pléthore de sorts, d’équipements, d’objets utilisables, des compétences d’arme unique, runes majeures, tout cet arsenal sera mis à disposition des Sans Eclats pour venir occire leurs proies.

Dans ce soft, Form Software nous mets à dispositions une infinité de build pour tout type de joueur : allant du mage, aux guerriers force / dex, à l’archer voire même se bi-classer comme dans nos JDR papiers.. ( étant ouvert au vaste monde Twitter, j’ai donc conclu mon aventure en qualité de guerrier mage spé dragon électrique avec une tenue furoncle car je me sens arbre ).

Cependant moultes affrontements demanderont dextérité, patience, afin de connaitre les patterns de vos adversaires pour en venir à bout.

Un joueur néophyte ne connaissant pas forcément l’exigence que demande les jeux de From Software se verra très vite placé une pancarte TU RAGES HEIN ? TU AS ENVIE DE PETER TA MANETTE ?

Alors malgré la propagande d’une très grande partie des « testeurs officiels » de ce jeu qui disaient : Mouiiii tu vois c’est facile même pour un débutant ; prenez garde quand même : Fuyez directement ce jeu si vous n’êtes pas patient et que le die and learn ne sont pas dans vos attributs.

Le jeu est plus accessible sur les builds, les possibilités de combat mais n’enlève en rien la difficulté présente.

Brodons une communication d’un liseré d’or .

Outre le fait de survendre dans la communication la présence de R.R.Martins à l’écriture ( qui n’apporte aucune plus value comparé aux anciens jeux de chez From Software ), Bandai-Namco a survendu cet immense open world comme un terrain de jeu multijoueur.

Dommage que le système est le même, tout aussi flingué que dans les opus précédents.

Le même, on invoque nos alliés, si le host meurt tout le monde repart dans son monde ( quand c’est pas les serveurs qui déconnent ). On est loin du jeu coop promis, on est plus sur de l’entraide ponctuelle…..

Par contre il serait malhonnête de ma part de pas parler des plus apportés qui ont été mis en avant :

  • Un cheval spectral sera à disposition rapidement pour parcourir ces terres sauvages et profiter de batailles équestres ( qui se limite a spammer le saut et l’attaque au bon moment ).

  • La possibilité de sauter, provoquant des attaques de brise garde et rendant le combat bien plus dynamique que dans les opus précédent ( mais on reste loin de la nervosité d’un Sekiro ).

Conclusion :

J’écris cet article après avoir fini le jeu une première fois. Grande surprise, avec un tel openworld si fournit j’avais peur de partir en NG+1 habituel des souls sans avoir la possibilité de continuer à parcourir cet univers : et bien que néni, vous avez la possibilité de choisir de continuer à explorer ou de démarrer votre nouvelle aventure.

Ce nouveau jeu tient ces promesses sur la difficulté, le côté épique de certains combats, qui seront mettre vos nerfs à rude épreuve.

Je le répète, soyez averti, n’écoutez pas les menteurs qui n’ont que 4 / 6 heures de jeux et qui balancent des 10/10 et jeu facile pour les néophytes.. Facile de graisser la patte de certains avec un chèque ou simplement un kit presse mais ici, certes le jeu est plus accessible mais est loin d’être facile !

Comme tout jeu from software, faites attention aux pnj car certains pourrait périr de votre épée par mégarde et venir potentiellement tuer une run 100% à cause de la sauvegarde automatique….

N’est ce pas :

A qui j’ai, sans faire exprès, refait la mâchoire à coup d’espadon des trolls.

Lire, contempler, apprendre, patienter seront toujours les fers de lance ici.

Préparez vous à une aventure épique, qui va vous faire pleurer, roter du sang mais surtout crier de joie quand un boss difficile tombera sous vos coups….

Par contre, attendez la mise à jour Steam pour avoir enfin un jeu stable ou alors opter pour les versions consoles nouvelle génération.

J’aimeJ’aime pas
La DALa technique sur PC
Les OSTR R Martins qui n’apporte rien
Les Builds variésTuer un Pnj par mégarde
Les combats épiquesLa caméra toujours l’ennemi des Souls
Le cheval c’est cool quand il est pas en lasagneLe même système Multi de 1876

Note : ON ATTEND BLOODBORNE 2 / 20

Ami(e)s Geeks, prenez soin de vos joysticks !!!

N’hésitez pas à vous emparer du trône convoité !!!!

Trailer FR :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :